Vélo et vélo électrique en hiver : les bonnes habitudes à adopter

 

Ces derniers jours nous ont rappelé que nous sommes loin de l’été avec son beau soleil chaleureux, une température douce, période idéale pour certains pour faire du vélo aussi. Mais nous sommes en hiver et pour les plus courageux, le temps n’arrête pas la pratique du vélo du moment que nous adoptons les bonnes pratiques (si vous hésitez à faire du vélo votre nouveau mode de déplacement, notre expérience peut vous aider. Alors dans cet article nous allons vous partager les bonnes pratiques à avoir lorsqu’on utilise son vélo converti en hiver, pour le préserver au maximum.

 

Bien s’équiper

Le cycliste

Tout d’abord, sachez qu’il n’y a pas forcément de mauvais temps pour faire du vélo, mais seulement de mauvais équipements. Pour faire du vélo en hiver, il faut bien s’équiper : veste imperméable en cas d’intempéries, maillot thermique en manche longue ou une première couche pour réguler la température et évacuer la transpiration, une couche intermédiaire type doudoune sans manche, des gants pour ne pas avoir froid aux mains, un sous-casque. Il existe aussi d’autres équipements qui pourront vous permettre d’assurer encore plus votre confort comme des lunettes, pour garder une bonne visibilité sur la route et empêcher les larmes de couler.

De plus, sachez qu’il existe une liste d’équipements obligatoires pour le cycliste, afin d’assurer sa sécurité tels que : un gilet rétro réfléchissant, pour les cyclistes circulant hors agglomération, la nuit ou lorsque la visibilité est insuffisante.

Le casque quant à lui, s’il n’est pas obligatoire, est l’un des éléments essentiels de votre sécurité en cas de chute. Nous vous recommandons fortement de le porter à chaque fois que vous montez sur votre vélo.

De même, il est aussi interdit de porter à l’oreille tout dispositif susceptible d’émettre un son (écouteurs, oreillettes ou casque audio), ainsi que d’utiliser un téléphone portable tenu en main.

Enfin, notre dernier conseil, considérez toujours que vous êtes vulnérable en vélo et adoptez une conduite vigilante, en conséquence. 

 

Le vélo

Il est au tout aussi important d’équiper correctement le vélo que le cycliste associé. 

1. Lampes

Tout comme les freins avant et arrière, tout cycliste a l’obligation d’avoir sur son vélo des feux avant et arrière fonctionnels qui lui permettront de voir et d’être vu par les autres usagers de la route. 

Si vous ne disposez pas d’un système de lampe alimenté par une dynamo, il existe de nombreux modèles de lampes autonomes rechargeables avant où arrière. Il est aussi possible dans le cas des kits de conversion d’alimenter une lampe avant avec la batterie. 

2. Garde-boue

Un autre équipement qui pourrait vous être utile, c’est le garde-boue, qui vous protègera vous et votre vélo des projections.

3. Housse de batterie 

Si vous possédez un vélo converti, nous vous conseillons également de vous équiper d’une housse imperméable, pour protéger votre batterie en cas d’intempéries, en roulant ou en stationnement.  

Chez A Fond Gaston, nous vous proposons des housses compatibles avec nos kits URBAIN et PRO+.

Une fois protégé, voyons voir ensemble quelles sont les astuces qui vous permettront de protéger et d’assurer le bon fonctionnement de votre vélo et vélo électrique en hiver.

 

Vérifier et entretenir son vélo

Avant l’hiver, il est conseillé de faire réviser son vélo ou son vélo à assistance électrique par un professionnel, pour vous assurer de son bon fonctionnement. Cependant, il existe des gestes simples que vous pourrez réaliser, qui vont vous permettre de prendre soin de votre vélo.

 

Le freinage et les pneumatiques

Il est bon de rappeler qu’il est obligatoire d’avoir un système de freinage avant et arrière pour rouler sur la voie publique. Il est d’autant plus important que ces freins soient fonctionnels car ils permettent d’assurer votre sécurité et limiter les potentiels risques. Il faut donc toujours les vérifier avant de prendre son vélo et cette vigilance doit être redoublée pendant l’hiver. 

En cas de soucis au niveau de vos freins, selon votre type de frein (frein à disque, étriers, frein à tambour…),  le défaut de freinage peut provenir d’une usure de vos patins, ou plaquettes de frein, d’une mauvaise tension de câble ou alors d’une dégradation de la qualité de l’huile liée au froid extérieur. Si vous voulez savoir comment entretenir ou réparer vos freins, nous vous recommandons les vidéos de la société Tutovelo qui permettent d’apprendre à entretenir correctement son vélo en toute autonomie.

L’état des pneumatiques est aussi à surveiller. Des pneus usagés ou trop lisses peuvent avoir une faible adhérence sur la route, d’autant plus, l’hiver ou les chaussées sont plus humides et glissantes, il est alors recommandé de les changer pour des pneus ayant une bande de roulement avec des crampons plus marqués.

C’est pour ces différentes raisons que nous vous conseillons de vérifier régulièrement l’état de vos freins et de vos pneus que vous soyez en vélo ou vélo électrique et d’adopter une conduite prudente.

 

Nettoyage, dégraissage et lubrification

Durant l’hiver, les routes humides sont souvent salées, les projections sur votre transmission peuvent provoquer une usure prématurée de la chaîne par exemple due à la rouille. Dans des conditions plus extrêmes, cela pourrait même entraîner une casse de la chaîne. Il en va de même pour les autres composants de la transmission : cassette, plateaux sur lesquels il faut aussi garder un œil attentif. 

Nous vous recommandons donc de nettoyer votre vélo régulièrement surtout les parties les plus exposées :  

  • le cadre en passant dessus avec un chiffon humide,
  • le pédalier et la direction avec aussi un chiffon humide pour retirer toutes les saletés visibles,
  • Les roues, les jantes et le moyeu avec de l’eau savonneuse.

Après avoir assuré le nettoyage de votre vélo, la prochaine étape sera de dégraisser tous les éléments de la transmission pour ensuite les lubrifier, afin d’en assurer le bon fonctionnement.

Pour cette étape, il vous faudra un dégraissant spécifique et un chiffon ou une brosse selon votre convenance. Le but est d’enlever les éventuels dépôts de saletés et résidus de cambouis qui sont sur la chaîne, la cassette et les plateaux. Vous devrez pulvériser le produit directement dans un chiffon en coton afin d’éviter d’en mettre sur les autres organes de votre vélo, et passer votre chiffon autant de fois que nécessaire pour retirer les débris noirs.

La dernière étape est la lubrification des éléments de la transmission de votre vélo ou votre vélo électrique avec un produit lubrifiant. Si vous êtes dans une zone où il neige fréquemment, vous devrez répéter cette opération régulièrement dans le mois et utiliser un lubrifiant adapté au froid et aux conditions extrêmes. La lubrification est nécessaire pour protéger la transmission de votre vélo d’une usure prématurée. Il protège également ces organes de la rouille

A noter, il est important de vérifier la tension des câbles pour s’assurer un passage de vitesse optimal.

 

Vérifier l’état de son kit de conversion

Pour les vélos convertis, il faudra accorder une attention particulière aux différents éléments du kit de conversion et surtout à la batterie dont le plus grand ennemi est le froid. En effet, une forte exposition au froid peut entraîner une réduction de la capacité de stockage de la batterie. Il est donc préférable d’enlever la batterie de votre vélo électrique et de la conserver dans un endroit propre et sec à l’intérieur. Aussi, vous devrez avoir le réflexe de la charger régulièrement pour éviter qu’elle perde en capacité de stockage, la laisser remonter à température ambiante avant charge.

Si vous souhaitez savoir d’autres astuces pour augmenter la durée de vie de votre batterie, nous vous invitons à lire l’article que nous avons écrit.

Source :  Liste des équipements obligatoires et conseillés pour faire du vélo en toute sécurité –  Sécurité Routière (https://www.securite-routiere.gouv.fr/reglementation-liee-aux-modes-de-deplacements/velo/equipements-obligatoires-velo)

Equipements obligatoires et recommandés – Image issue du site de la sécurité routière