Résistance au roulement

 

Une des questions que l’on nous pose souvent concerne la résistance au roulement de nos moteurs.

Qu’est ce que la résistance au roulement ?

 

La résistance au roulement est due principalement à des frottements. Les frottements sont induits par le pneu sur le sol et également par le moteur en lui-même qui, de par sa conception, peut avoir des frottements internes à son mécanisme

En effet, quoi de plus désagréable que de lutter contre le moteur quand on ne souhaite pas utiliser l’assistance ?

 

Critère de performance d’un moteur : une faible résistance au roulement. 

 

Dans la conception de notre kit, c’est un des critères essentiels que nous avons pris en compte dans notre choix de moteur (au même titre que la légèreté et le couple). 

Minimiser la résistance au roulement, permet d’optimiser la performance du vélo, et surtout de ne pas être dépendant de l’assistance : vous pouvez utiliser votre vélo sans assistance . 

Par ailleurs, d’un point de vue global, cela permet d’avoir une consommation électrique au km plus faible (environ 5Wh/km en moyenne pour nos clients). 

Dernière chose, après 100km, vous aurez atteint la résistance au roulement définitive de votre moteur. Sur la vidéo ci-dessous, il s’agit d’un moteur neuf, les performances seront encore meilleures après la période de rodage.

Mise en rotation de la roue motorisée A Fond Gaston sur roue de 700 (très faible résistance au roulement)